JEANTET CONSEILLE LE GROUPE EB SUSTAINABLE INVESTMENT MANAGEMENT GMBH DANS LE CADRE DE L’ACQUISITION D’UN PORTEFEUILLE DE PARCS EOLIENS FRANÇAIS DE 70.15 MW

Paris, le 5 septembre 2019 – Jeantet a conseillé EB – Sustainable Investment Management GmbH aux côtés du cabinet allemand Pöllath + Partners dans le cadre de l’acquisition d’un portefeuille de parcs éoliens situé en France d’une puissance de 70.15 MW auprès du développeur éolien allemand Volkswind GmbH.

Le portefeuille éolien faisant l’objet de l’acquisition comprend au total quatre parcs situés respectivement dans les départements de l’Aisne (d’une puissance installée de 18 MW et de 24.15 MW), de l’Oise (d’une puissance installée de 24 MW) et de la Vendée (prise de participation de 25% dans un parc éolien d’une puissance installée de 16 MW). Les parcs ont déjà été mis en service et des contrats de tarif d’achat et de complément de rémunération ont été conclus. La réalisation de l’opération a déjà fait l’objet d’une autorisation de la part des autorités concernées et des banques de financement.

EB – Sustainable Investment Management GmbH est le conseiller en investissement de EB Sustainable Funds Luxembourg S.A., SICAV-SIF, un fonds d’investissement rattaché à Evangelische Bank eG, l’institution bancaire de l’église évangélique allemande. Ce fonds récemment créé, a pour objet d’investir, pour le compte de ses investisseurs, dans des projets d’énergies renouvelables prêts à construire ou en exploitation principalement en France et en Allemagne.

L’équipe M&A de Jeantet était dirigée par Karl Hepp de Sevelinges, Associé, et de ses Collaborateurs Ruben Koslar, Perrine Fuchs et Nicolas Martin, avec l’appui de Jean-Guillaume Follorou, Associé et Gabriel di Chiara, Collaborateur (droit fiscal), Martin Tavaut (Counsel, droit de l’énergie), Sarah Beau (Counsel, droit public), Laure Asdrubal, (Collaboratrice, droit immobilier) et Tamara Mammadova (Collaboratrice, Finance).

L’équipe M&A de Jeantet dispose d’une expérience significative dans le domaine des énergies renouvelables et conseille des clients allemands et d’autres clients internationaux dans le cadre de leurs investissements renouvelables en France.

 

L’équipe M&A de Pöllath + Partners était dirigée par Jens Hörmann, Associé avec Jasmin Wagner, Collaboratrice.

 

Volkswind GmbH a été conseillé par Watson Farley Williamson, avec les équipes M&A de Hambourg (Malte Jordan, Associé, Lead et Malte von Seht, Collaborateur) et Paris (Arnaud Felix, Associé).

 

Les banques de financement étaient conseillées par Simmons & Simmons Francfort (Dr. Jens Gölz, pour Commerzbank) Bird & Bird Paris (Sybille Weiler, pour Nord LB) et Energie Legal (Mounir Meddeb, pour Triodos).

À propos de Jeantet

Jeantet est l’un des principaux cabinets d’avocats d’affaires français indépendants, délivrant des services personnalisés et à forte valeur ajoutée, avec un attachement à l’éthique et aux valeurs humaines.
Conscients des évolutions économiques, technologiques, sectorielles et juridiques qui s’imposent à nos clients, nos avocats ont la capacité d’anticiper, de s’impliquer et d’imaginer des solutions fiables, pratiques et adaptées à leurs enjeux.
Ancré dans son marché grâce à de solides fondations, Jeantet associe une expertise juridique d’excellence, en conseil et en contentieux, à une culture entrepreneuriale, au service du succès des projets de ses clients.

Chiffres clés : 120 avocats – 26 associés  Bureaux : Paris (1924) – Casablanca (2009) – Luxembourg (2012) – Genève (2014) – Budapest (2015) – Kiev (2015) – Moscou (2016)

 

Contact presse :

  • Jeantet : Charlotte Verilhac. Tél : 01 45 05 80 08 – cverilhac@jeantet.fr
  • OZINFOS : Fanny Arnal Tél : 01 42 85 47 30 – jeantet@ozinfos.com

SOL’S, leader européen du textile personnalisable présent à Premium Sourcing au Caroussel du Louvre à Paris le 4 et 5 septembre 2019

Paris, le 3 septembre 2019 – SOL’S participe à la 9ème édition du Salon « Premium sourcing », les rencontres du cadeau d’affaires, de l’objet et du textile promotionnel, organisé les 4 au 5 septembre 2019 à Paris.  Aux côtés des acteurs clés du marché, SOL’S présentera sur son stand (C16), une sélection de sa gamme de sweat-shirts personnalisables pièces tendances et incontournables de la rentrée.

 

Tee-shirts, polos, sweats et pantalons… les nouveautés SOL’S 2020

Toujours à l’affût des tendances du marché, SOL’S lance régulièrement de nouveaux produits. Parmi les nouveaux produits disponibles dans la collection 2020, les sweat-shirts sont à l’honneur. Parmi ces derniers, on retrouve les modèles Sully et Spencer en 80% coton/20% polyester dans une déclinaison de 10 coloris :

 

Le sweat-shirt unisexe à capuche SPENCER

 

 

Le sweat-shirt unisexe col rond SULLY

 

Des produits tendances et durable : la marque de fabrique de SOL’S

Chez SOL’S chaque article est à la fois un vecteur de communication personnalisable, mais aussi un produit qu’on aimera porter longtemps. SOL’S s’appuie sur SGS* pour garantir un standard de qualité pour chaque produit. Ainsi, pour chaque nouvelle référence, un process de contrôle qualité complet et rigoureux est déclenché notamment pour les tests de matières, conformités coloris, mensurations, substances chimiques, tests mécaniques et techniques. Ce process se poursuit par des inspections qualité aux différentes étapes de fabrication, puis de manière régulière et fréquente tout au long de la vie du produit et de ses productions. C’est la garantie de qualité SOL’S.

*SGS : leader mondial de l’inspection, du contrôle, de l’analyse et de la certification. www.sgsgroup.fr

 

A propos de SOL’S 

Fondée à Paris en 1991 par Alain MILGROM, SOL’S est devenue l’un des leaders européens sur le marché du textile personnalisable en plaçant le client au centre de son organisation. En plus d’un excellent service au client, le succès de la marque réside dans son large choix de produits (plus de 450), son stock permanent de plus de 40 millions d’articles et sa présence dans 60 pays. SOL’S répond aux plus hautes exigences en matière de textiles, de coupes, de finitions, de confort et de style mais aussi à celles de la transformation des produits. SOL’S est largement reconnue comme étant une référence dans le secteur du textile en termes d’engagement pour l’environnement, de valeurs éthiques et de responsabilité sociale des entreprises. SOL’S est ainsi membre de la fondation FAIR WEAR FOUNDATION, ainsi que de la SUSTAINABLE APPAREL COALITION.  Pour plus d’informations : www.sols-europe.com

 

Contacts médias/ Agence OZINFOS 

Amine Moussaoui : 06 27 26 49 64 – sols@ozinfos.com

Pharmabest ouvre un Lab-store de parapharmacie à Marseille

Le groupement de pharmaciens qui se positionne sur l’innovation, poursuit son avance en se dotant d’une surface commerciale où tester les innovations au service de l’expérience client en parapharmacie.

Face à la transformation profonde du marché de l’officine, l’enseigne Pharmabest se positionne sur l’innovation au service des clients/patients. Après le lancement d’initiatives « médicale » comme le pré-dépistage du mélanome en pharmacie, le groupement né à Marseille il y a 3 ans, poursuit ses avancées servicielles en travaillant sur l’expérience client en magasin.

Avec plus de 36 millions de clients servis chaque année, 570 000 adhérents à son programme de fidélité, Pharmabest est déjà un acteur important du retail en France. Pourtant, le groupement de pharmacien souhaite aller plus loin et maintenir son avance sur un marché en pleine recomposition et proposer de nouvelles innovations pour les clients.

Le groupement aux 86*points de vente, a installé à Marseille une parapharmacie d’un genre nouveau. Conçue comme un laboratoire en taille réelle, ce magasin expérimental a pour mission de tester de nouveaux agencements, parcours client, également proposer des innovations technologiques, qui seront ensuite déployées dans le réseau.

Ce Lab-store/ concept store de parapharmacie sera inauguré début septembre.

« Dans service de proximité, on oublie trop souvent la notion de service. Si nos pharmacies sont des références sur leur territoire, c’est aussi parce qu’elles répondent à cette attente de leurs clients.

Pour autant, nous souhaitons aller plus loin et c’est pourquoi nous lançons ce concept store dans lequel nous testerons des innovations en termes d’agencement, comme des services digitaux, avec pour objectif réduire les irritants de l’expérience client en magasin. » commente Alain Styl directeur général de Pharmabest.

Une parapharmacie expérimentale à côté du stade Vélodrome

Cet espace de 400m2 dédié à la parapharmacie (cosmétique, compléments alimentaires, capillaires, soins de bébé, diététique, …) est situé dans le nouveau centre commercial Klépierre du triangle d’or de Marseille, à deux pas du stade Vélodrome.

Un mur d’images dès l’entrée donne le ton d’une para moderne qui emprunte aux codes actuels.

Le circuit client très simple avec des allées larges, pour permettre aux clients de s’attarder dans les rayons. Les univers sont délimités sobrement mais efficacement par code couleur, les linéaires rétroéclairés qui filent sur des dizaines de mètres, agencés au cordeau, offrent une belle visibilité aux produits des tous les univers de la parapharmacie : 20 000 références, 200 marques sont présentées en dermocosmétique, soins du corps, produits de bébé, capillaires, diététique sportive, marques glamour en ilots central, produits de saison (soins des pieds, de la peau, des cheveux,) ….

avec une grande place au Bio, tendance sur laquelle le groupement est en pointe, notamment avec la semaine du Bio qu’il organise chaque année en février afin de valoriser les produits bio en pharmacie, ou des petites marques de produits de bains sourcées localement (Marseille oblige).

En termes de services, seront testés courant septembre le click and collect et le click and delivery par un véhicule 100% électrique.

«En partant de ce que nous sommes, nous nous demandons sans cesse comment faire mieux, différent, de plus sur des sujets comme le digital, l’empreinte carbone, les services aux clients/patient. C’est pour cela que nous souhaitons dans un univers de parapharmacie, tester des éléments de l’expérience client qui viendront nourrir le groupement » souligne David Abenhaim, Président du Groupement.

 

Tout sur le concept store Pharmabest-Marseille

Adresse : Centre Commercial Prado Shopping (Klépierre), attenant au stade Vélodrome, 41 boulevard Michelet 13008 Marseille

Date d’ouverture : 29/04/2019

Surface :  400 m2

Univers de produits :  Parapharmacie : dermo cosmétique, cosmétique, compléments alimentaires, soins du corps, capillaires, produits de bébé, etc…

Nombre de références :  20 000 et 200 marques

Montant des travaux : 1 M€

Nombre d’emplois créés : 9

Combien de professionnels de santé sur place au service des clients ? un pharmacien, 2 diététiciennes, 2 esthéticiennes, 3 caissières.

CA cible : NC

<Fin>

 

 

A propos de PHARMABEST

Pharmabest s’est hissé en trois ans parmi les tout premiers réseaux organisés de pharmacies en France. Il regroupe en juin 2019, 86 des plus importantes pharmacies françaises et est présent sur l’ensemble de l’Hexagone en Corse et à la Martinique. L’enseigne affiche un chiffre d’affaires de 740 millions d’euros en 2018. 2600 salariés dont 610 pharmaciens inscrits à l’ordre accueillent plus de 120 000 clients par jour dans le réseau, et servent environ 14 millions d’ordonnances. Pharmabest, c’est une enseigne qui innove au service des patients : avril 2017, lancement d’une carte de fidélité qui compte 550 000 abonnés et 70 marques – juillet 2017, lancement de Pharmabest@home, premier service de livraison de médicaments à domicile avec La Poste – avril 2018, lancement de Pharmascience, la première marque propre du groupement 100% naturelle autour d’une gamme de compléments alimentaires et d’huiles essentielles – juin 2018 lancement du premier service de pré-dépistage du mélanome en pharmacie – janvier 2019, lancement du site internet national www.pharmabest.com.

Pharmabest c’est une marque forte, déclinée en magasin, sur un magazine trimestriel distribué à 500 000 exemplaires. Le groupement est une SA dont les associés sont les pharmaciens. Elle a pour Président le Dr David Abenhaim, associé de la pharmacie Pharmabest Prado-Mermoz à Marseille, et pour Directeur Général Alain Styl.

 

Contacts médias

Agence Ozinfos

Marie-Céline Terré / 06 09 47 47 45 – Léo Leroy / 07 72 21 56 48 – pharmabest@ozinfos.com

SOL’S confirme sa fidélité au Havre et son implication dans la vie de la cité en soutenant financièrement le Havre Athlétique Club (HAC)

Paris, le 1er août 2019 – Engagé de longue date dans le développement économique du Havre au travers de son entrepôt de 32 000 m2, SOL’S, leader européen du textile personnalisable, confirme son implication sur le territoire en devenant sponsor officiel du Havre Athlétique Club (HAC). Le doyen des clubs français créé en 1872, ayant récemment dévoilé son nouveau maillot, arborera ainsi la marque SOL’S sur la tenue des joueurs pendant trois ans pour le Championnat de France de football de Ligue 2. L’engagement de SOL’S aux côtés du HAC témoigne de la forte affinité de l’entreprise avec les valeurs d’innovation portées par le club notamment en ce qui concerne la formation des jeunes et la détection de talents, mais également avec celles de solidarité et d’entraide véhiculées par le sport.

 

 

 

Maillot porté par Victor Lekhal

 

« Nous sommes fiers de ce partenariat avec le HAC, car notre entreprise qui combine, depuis son origine, performance économique et éthique, s’engage partout où elle est implantée à contribuer au développement des femmes, des hommes et des territoires. Soutenir les valeurs sportives qui sont en affinité avec celles de l’entreprise et par voie de conséquence soutenir le HAC était donc naturel pour SOL’S » déclare Alain MILGROM.

 


Un acteur engagé et fidèle au territoire

Initiée il y a 25 ans, l’histoire entre SOL’S et le Havre a démarré autour d’une palette de 1m2. Aujourd’hui, l’entreprise occupe 32 000m2 et fait travailler 120 personnes, dans la zone industrielle et portuaire. Acteur économique important du territoire havrais, SOL’S a choisi le premier port français de containers pour accueillir et stocker ses marchandises. Tournée vers l’international et partie intégrante du Grand Paris, Le Havre est un hub performant et innovant par sa situation et l’excellence du tissu de professionnels de la logistique.

 

Le sport, un accélérateur de visibilité

La ferveur populaire, qui se manifeste dans les stades et hors les stades, en entreprise ou en famille… s’appuie sur le textile, véritable média. Choix de la couleur, de la coupe, du détail, comme du texte ou de l’image imprimée, le textile est un média complet. La réussite de l’entreprise, fondée il y a 28 ans par Alain MILGROM, repose notamment sur une innovation constante s’inspirant des tendances de la mode et s’adaptant aux besoins de ses clients revendeurs et distributeurs.

 

A propos de SOL’S 

Fondée à Paris en 1991 par Alain MILGROM, SOL’S est devenue l’un des leaders européens sur le marché du textile personnalisable en plaçant le client au centre de son organisation. En plus d’un excellent service au client, le succès de la marque réside dans son large choix de produits (plus de 450), son stock permanent de plus de 40 millions d’articles et sa présence dans 60 pays. SOL’S répond aux plus hautes exigences en matière de textiles, de coupes, de finitions, de confort et de style mais aussi à celles de la transformation des produits. SOL’S est largement reconnue comme étant une référence dans le secteur du textile en termes d’engagement pour l’environnement, de valeurs éthiques et de responsabilité sociale des entreprises. SOL’S est ainsi membre de la fondation FAIR WEAR FOUNDATION, ainsi que de la SUSTAINABLE APPAREL COALITION.  Pour plus d’informations : www.sols-europe.com

 

Contacts médias/ Agence OZINFOS

Amine Moussaoui : 06 27 26 49 64 / Marie-Céline Terré : 06 09 47 47 45– sols@ozinfos.com

Tribune : Grand âge et autonomie : faciliter la coopération entre proches et soignants

23 juillet 2019 – Par Hervé Raquin, délégué général d’Anpere. : L’espérance de vie augmente, mais l’espérance de vie en bonne santé a tendance à stagner. Cela rend impérative une plus grande complémentarité entre proches aidants et professionnels de santé au bénéfice des personnes malades ou en perte d’autonomie.

Face au vieillissement structurel de la population, le  rapport Libault « Grand âge et autonomie », dont la vocation est d’orienter la politique à l’égard des personnes âgées vers un véritable soutien à l’autonomie, préconise une refonte d’envergure de l’approche de la prise en charge du grand âge. Il semble toutefois difficile pour le gouvernement, qui souhaite présenter à l’automne une « grande loi » visant à faire financer par la « solidarité nationale » la prise en charge de la dépendance, de trouver les ressources nécessaires à ce financement.

Pour lire la suite : https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/grand-age-et-autonomie-faciliter-la-cooperation-entre-proches-et-soignants-1039785

Tribune : Médecine du travail : une réforme profonde est nécessaire

11 juillet 2019 – Par Denys Brunel, président du SEST: Un sondage Odoxa paru en mai montre que pour 59 % des actifs, la médecine du travail évoque plutôt un service de contrôle des conditions de travail dans les entreprises. De même, 82 % des sondés se tourneraient vers leur médecin traitant plutôt que vers le médecin du travail, s’ils souffraient de problèmes de santé liés à leur travail. Par ailleurs, beaucoup de chefs d’entreprise considèrent que l’adhésion à un service de santé au travail est un impôt dont la contrepartie ne leur parait pas manifeste.

Pour lire la suite : https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/medecine-du-travail-une-reforme-profonde-est-necessaire-1037266

Tribune : La mobilité sera inclusive ou ne sera pas !

28 juin 2019 – Par Florence Gilbert, Directrice générale de Wimoov : Sept millions de personnes rencontrent des difficultés pour se déplacer quotidiennement. Le projet de loi sur les mobilités, à l’ordre du jour ce mois-ci à l’Assemblée nationale, n’aura de sens que s’il s’agit d’un droit réel pour tous, y compris pour les personnes les plus fragiles. 

Pour lire la suite : https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/la-mobilite-sera-inclusive-ou-ne-sera-pas-821849.html

Une année de mobilisation intense au service de la mobilité des publics fragiles

A l’heure où la mobilité constitue le deuxième frein au retour à l’emploi, où sept millions d’actifs rencontrent des difficultés quotidiennes de mobilité, complétés par cinq millions de seniors, Wimoov a atteint un niveau d’activité élevé avec plus de 12 000 personnes en insertion et près de 1 800 seniors accompagnés dans leur problématique de mobilité en 2018. Transition numérique et déploiement de l’accompagnement auprès des seniors sur l’ensemble des territoires d’action auront été au programme de l’année 2018 pour Wimoov. Autant de retours d’expérience permettant de constituer un plaidoyer à l’occasion des débats relatifs à la LOM (loi d’orientation des mobilités) : reconnaissance des publics fragiles, nécessité d’accompagnement individualisé notamment.

 

« Nous sommes fiers de ces résultats, et nous félicitions de la reconnaissance de nos publics et de notre action à travers l’adoption du droit à la mobilité dans la LOM. Mais il faut aller plus loin encore. Pour pouvoir faire plus et mieux, nous appelons à une mobilisation importante pour financer plus d’accompagnement humain pour ces publics fragiles qui ne savent pas toujours comment se saisir des aides proposées », déclare Florence GILBERT, directrice générale de Wimoov.

 

Toujours plus de personnes en insertion accompagnées

Dans un pays où la moitié des personnes en insertion renoncent à une offre d’emploi ou une formation faute de moyen de transport pour s’y rendre, Wimoov agit quotidiennement pour proposer des solutions de mobilité. Ce sont ainsi 12 076 personnes en insertion qui ont été accompagnées en 2018 par les 27 plateformes de mobilité de l’association. Les accompagnement Wimoov interviennent au plus près des besoins des personnes en situation de fragilité, à l’échelle des territoires urbains (22%) périurbains (36%) et ruraux (42%).

La mobilité des séniors au service du bien vieillir

Au-delà de l’accès à l’emploi et à la formation pour les personnes en âge de travailler, la mobilité répond aussi aux enjeux d’insertion sociale de toutes les catégories de la population. Pour les personnes âgées, la question est d’autant plus importante que la vie moderne a tendance à les isoler. Depuis 2015, Wimoov s’attache à proposer des solutions d’accompagnement mobilité pour les seniors vulnérables. En 2018, avec le soutien de ses partenaires MACIF et AG2R LA MONDIALE, l’association a permis à 1 794 seniors de bénéficier d’actions d’accompagnement mobilité et ainsi de sortir de l’isolement.

Le numérique pour un accompagnement toujours plus adapté

Répondre de manière adaptée et plus rapide aux besoins de mobilité des publics en insertion à constitué la priorité de la transition numérique dans laquelle Wimoov s’est engagée au cours de l’année écoulée. Ainsi après avoir expérimenté en 2017 un nouvel outil de diagnostic numérique, Wimoov a en 2018 déployé largement son « Test mobilité ». Dorénavant et dans toutes les plateformes, tout parcours débute obligatoirement par un test de mobilité numérique, d’une durée approximative de 10 minutes. Il permet de faire un état des lieux des compétences mobilité de la personne, mais également ses freins, ses attentes, ou encore ses besoins. A l’issue de ce test, Wimoov met en place un parcours individualisé à partir de solutions pédagogiques, matérielles ou financières.

La mobilité inclusive au sein de la LOM

Depuis les Assises de la mobilité en 2017 jusqu’au débat de la LOM (loi d’orientation des mobilités) au Parlement, Wimoov n’a cessé de porter ses propositions en faveur de la reconnaissance et de la prise en compte des publics exclus de la mobilité et d’un nécessaire accompagnement de ces derniers sur tout le territoire. Le principe d’un droit à la mobilité est une révolution culturelle majeure. Wimoov s’en félicite mais appelle à en faire une réalité à travers une plus importante mobilisation financière pour un meilleur maillage territorial en plateformes de mobilité. Même dans les zones urbaines, une offre importante de solutions mobilité ne règle pas tout. Une certaine partie du public aura besoin d’un accompagnement (formation, information,…) individualisé qui pourra être assuré par les plateformes de mobilité.

 

« Si la LOM reconnait la notion « d’accompagnement individualisé » pour les plus fragiles, le modèle de plateforme comme « guichet unique » de la mobilité est un outil permettant d’orienter et d’accompagner les publics vers la meilleure solution économiquement et écologiquement parlant. Il y a urgence à agir » conclut Florence GILBERT, directrice générale de Wimoov.

 

A propos de Wimoov

Wimoov est une équipe de 120 salariés que fédère une même philosophie d’action : accompagner tous les publics en situation de fragilité vers une mobilité durable et autonome. La mission de Wimoov consiste à accompagner les publics fragiles vers la mobilité à travers un ensemble d’outils pédagogiques, matériels et financiers afin de permettre l’utilisation des solutions de mobilité présentes sur le territoire ou créées par Wimoov si nécessaire. Les plateformes de mobilité Wimoov sont présentes sur 25 départements et rayonnent sur plus de 50 zones d’emploi. Wimoov a pour objectif de mettre fin aux freins à l’emploi que connaissent parfois les habitants. Au quotidien, l’association reçoit des citoyens en situation de fragilité (chômeurs, bénéficiaires du RSA, jeunes salariés précaires, personnes âgées et à mobilité réduite) sur des territoires ruraux, urbains et péri-urbains. Grâce à un maillage territorial et à des partenaires clés, Wimoov propose des solutions individualisées, adaptées au profil des publics et aux spécificités du territoire.

 

Contacts presse

– Agence Ozinfos –

Elyse Scheidt – 06 18 10 55 61

Myriam Ketfi – 06 27 26 49 65

wimoov@ozinfos.com

SOL’S habille les supporters pendant le Mondial

 

Paris, le 13 juin 2019 – SOL’S, leader français du textile personnalisable, est un acteur incontournable des grands évènements. Forte de son succès lors du Mondial de l’année dernière, l’entreprise a d’ores et déjà prévu des stocks importants de produits tricolores pour habiller les supporters pour ce nouvel évènement d’envergure à la fois fédérateur et patriotique : le lancement dans quelques jours de la coupe du monde de football féminin.

 

L’événement sportif, un accélérateur de croissance

La ferveur populaire, qui se manifeste hors les stades, en entreprise ou en famille… s’appuie sur le textile, véritable média. Choix de la couleur, de la coupe, du détail, comme du texte ou de l’image imprimée, le textile est un média complet. La réussite de l’entreprise fondée il y a 28 ans par Alain Milgrom, repose notamment sur une innovation constante s’inspirant des tendances de la mode et s’adaptant aux besoins de ses clients revendeurs.

 

 

Pour habiller les supporters pendant le mondial, SOL’S propose une large gamme de produits tricolores comme par exemple la casquette LONGCHAMP ou le Tote bag ETOILE et même sur le produit star : le REGENT, le plus vendu au monde (déjà 217 millions d’exemplaires).

 

SOL’S se démarque également avec des polos qui permettent de montrer son soutien avec le PATRIOT et le PATRIOT WOMEN qui sont munis d’un revers de col en 3 couleurs à choisir suivant ses affinités !

 

 


 

« Nous avons sur-stockés les produits tricolores, en prévision d’une croissance forte de la demande dès mi-juin pour les supporters de l’équipe tricolore de football féminin » commente Audélia Krief, Directrice générale adjointe de SOL’S.

 

 

A propos de SOL’S :

Fondée à Paris en 1991 par Alain Milgrom, SOL’S est devenue l’un des leaders européens sur le marché du textile personnalisable, grâce à un catalogue de plus de 454 produits. Le succès de SOL’S réside dans son large choix de produits, son stock permanent de plus de 34 millions d’articles et sa présence dans 60 pays assurent à chaque client professionnel une maîtrise totale de son image de marque grâce à une ligne de qualité. SOL’S est en mesure d’offrir une approche dynamique afin de répondre aux plus hautes exigences en matière de textiles, par son système de contrôle qualité rigoureux, son respect des valeurs humaines et une offre de service compétitive. SOL’S est largement reconnu comme étant une référence dans le secteur du textile en termes d’engagement pour l’environnement, de valeurs éthiques et de responsabilité sociale des entreprises. SOL’S est ainsi membre de la fondation FAIR WEAR FOUNDATION, ainsi que de la SUSTAINABLE APPAREL COALITION.  Pour plus d’informations : www.sols-europe.com

 

Contacts médias/ Agence OZINFOS

Marie-Céline Terré : 06 09 47 47 45 / Amine Moussaoui : 06 27 26 49 64 – sols@ozinfos.com

 

Le médecin du travail, méconnu et mal perçu des actifs français

Juin 2019 – A l’occasion de la 5ème édition des Lauriers de la prévention, le 13 juin à Paris, le SEST (Service aux Entreprises pour la Santé au Travail) dévoile les résultats exclusifs d’un sondage Odoxa sur le regard que portent les actifs sur la santé au travail en France. Alors que plus de la moitié d’entre eux déclare souffrir de douleurs et de TMS (Troubles musculo-squelettiques) au travail, 82% des actifs préfèrent consulter leur médecin traitant plutôt que le médecin du travail. Un résultat qui témoigne de la méconnaissance qu’ont les actifs du médecin du travail, considéré plus comme un contrôleur que comme un conseiller.

 

« Expliquer le rôle et la palette des interventions des services de santé au travail et changer le regard sur la prévention des risques professionnels en entreprise constituent un de nos grands enjeux. Ces résultats nous confortent dans la conviction que nous avons un rôle important à jouer en termes de pédagogie. Une réforme qui consisterait à fondre l’ensemble des SSTI dans une « agence nationale » contribuerait clairement à semer encore plus le trouble et la méconnaissance de nos métiers et des spécificités de la médecine du travail » commente Hervé RABEC, Directeur général du SEST

Les médecins traitants privilégiés en cas de problème de santé lié au travail

Lorsque l’on demande aux actifs vers quel interlocuteur ils se tourneraient en priorité s’ils souffraient d’une pathologie due à leur travail, ils seraient 82% à avoir le réflexe de s’adresser à leur médecin traitant plutôt qu’au médecin de travail en cas de problème de santé lié au travail, alors même que les médecins du travail sont des experts des situations professionnelles pathogènes, et eux aussi soumis au secret médical.

Médecine du travail : Une perception différente selon la catégorie professionnelle

Quand on les interroge sur ce que la médecine du travail leur évoque, une large majorité des français la considère davantage comme un service de contrôle des conditions de travail (59%), que de conseil aux entreprises et aux salariés (40%). Cette perception est encore plus forte chez les ouvriers puisque les deux tiers d’entre eux (65%) la perçoivent comme un service de contrôle. Seuls les cadres considèrent en majorité (53%) la médecine du travail comme un service de conseil.

L’information sur la santé au travail reste perfectible malgré un besoin réel

Alors que 58% des actifs sont ou ont déjà été concernés par des douleurs et des TMS (dos, bras, poignet…) liés à leur travail, seuls 58% d’entre eux s’estiment être bien informés sur les bons gestes et mesures préventives à adopter et 55% en ce qui concerne les risques auxquels ils sont exposés (TMS, Risques psycho-sociaux) dans le cadre de leur travail.

Plus globalement, sur la santé au travail en général, ils ne sont que 56% d’actifs à s’estimer être bien informés. La part de ceux se déclarant « très bien » informés sur ces différents aspects de santé au travail allant seulement de 13% à 16%.

Une prise de conscience du « coût » de l’absentéisme pour les entreprises

Les salariés comme les employeurs sont très majoritairement conscients de l’importance du « coût » de l’absentéisme au travail pour les entreprises françaises. Ainsi, l’absentéisme est perçu comme ayant un « fort » impact économique sur les entreprises par plus de 3 actifs sur 4 (79%), et même « très fort » pour 38% des chefs d’entreprise/indépendants.

 

Méthodologie : L’étude « Regards sur la santé au travail » pour Le SEST, a été réalisée en ligne. Les interviews ont été réalisées du 7 au 9 mai 2019 auprès d’un échantillon de 629 actifs, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence.

 

A propos du SEST

Basé en Ile-de-France, le SEST, Service aux Entreprises pour la Santé au Travail, est une association, régie par les dispositions de la loi du 1er Juillet 1901, créée en 1946. Le rayon d’action du SEST s’étend sur les quatre départements des Hauts-de-Seine, de Paris, de l’Essonne et du Val-de-Marne. L’association a pour objectif exclusif : l’organisation, le fonctionnement et la gestion du service interentreprises de santé au travail en vue de l’application des dispositions relatives à la santé au travail; la prise de participation, directe ou indirecte, dans toute société, quelle que soit sa forme et, notamment, des sociétés ayant pour objet la formation, la sécurité, l’hygiène, la santé, l’environnement et le conseil en ces matières et l’acquisition, la cession, la location et la gestion de tous biens immobiliers.

Pour en savoir plus http://www.sestidf.fr/

A propos des Lauriers de la Prévention

Parce qu’expliquer le rôle des services de santé au travail et changer le regard sur la prévention des risques professionnels en entreprise constituent un de ses grands enjeux, le SEST (services aux entreprises pour la santé au travail) remet chaque année, les Lauriers de la prévention. La 5ème édition des Lauriers de la prévention récompensera le 13 juin à Paris, des entreprises adhérentes du SEST ayant mis en place une politique ou des actions particulièrement innovantes et exemplaires en matière de prise en compte du handicap et des Troubles Musculo-Squelettiques

Contacts média

Agence Ozinfos

Léo LEROY et Amine MOUSSAOUI

07 72 21 56 48 –  06 27 26 49 64

sest@ozinfos.com

La FIRPS à la conférence EAEF 2019

23 mai 2019 – Les 13 & 14 juin prochains, à Paris, la FIRPS (Fédération des Intervenants en Risques Psychosociaux) participera à la conférence annuelle de l’EAEF (Employee Assistance European Forum). Cette 18ème édition de cet événement à dimension internationale sur la santé et le bien-être au travail aura la FIRPS et ses membres comme parties prenantes.

Lieu :

Holiday Inn Express Paris – Canal de la Villette

68 Quai De La Seine Zac Du Bassin De La Villette, 75019 PARIS

Inscription en ligne : www.eaef.org

 

Placée sous le signe de l’amour, cette 18ème conférence internationale de l’EAEF réunira des professionnels et organisations du monde entier qui échangeront autour des questions de santé et de bien-être au travail. Acteur national reconnu sur ces thématiques, la FIRPS, apportera son expertise en animant une table ronde sur la complexité du marché du travail en France.

 

À propos de l’EAEF

L’EAEF (Employee Assistance European Forum) est une association européenne regroupant des professionnels des programmes d’aide aux employés, de la santé et du bien-être au travail. C’est une organisation à but non lucratif dont l’objet est de participer à l’amélioration des solutions de bien-être au travail en Europe depuis 2002. Etant un Forum, l’EAEF accueille les membres individuels et organisationnels intéressés par les partages d’expertise et de bonnes pratiques.

Ses membres sont issus de plus de 20 pays différents, rejoindre l’EAEF permet d’élargir considérablement son réseau international.

Des cabinets qui composent la FIRPS participeront également à cet événement :

Be positive, Workplace Options (Cabinets d’accueil de la conférence EAEF 2019), Axis Mundi,  Psya, Stimulus , Workplace Options (Cabinets sponsors de l’événement), Rehalto.

 

À propos de la FIRPS

La FIRPS (Fédération des Intervenants en Risques Psychosociaux), créée en 2011 et présidée par François Cochet, (groupe Alpha), compte aujourd’hui 17 acteurs significatifs et reconnus, regroupant près de 500 consultants de la prévention des RPS et du management de la QVT (qualité de vie au travail), réunis autour du partage de valeurs fortes pour l’exercice de leur métier. Elle s’est dotée dès sa création d’un code de déontologie qui régit un mode d’exercice des membres de la FIRPS en vue du respect d’une éthique commune. Document qui cherche à répondre à un ensemble de droits et devoirs pour guider les actes des intervenants en prévention des risques psychosociaux, les rapports entre ceux-ci et leurs clients ou les salariés de leurs clients. La Firps publie régulièrement des livrets thématiques, fruit des réflexions de ses groupes de travail. www.firps.org

 

Liste des dernières publications : Mai 2012 – « Recommandations sur la question du suicide au travail » ; Avril 2013 – « La prévention des risques psychosociaux lors des restructurations » ; Janvier 2015- « Assistance psychologique à distance : comment garantir la confidentialité et la sécurité des personnes et des données » ; Mars 2016 – «Prévenir le Burn-out » ; Févier 2017 – « Six propositions pour faire de la santé au travail un enjeu national » ; Mai 2018 – « Référentiel et Guide d’achat de la FIRPS sur les prestations d’assistances psychologique et social à distance » ; Mai 2018 – « Propositions pour la mission Santé au travail ». Tous sont disponibles en téléchargement gratuit sur le site de la FIRPS – www.firps.org

Cabinets membres de la FIRPS : ABSILIA, ACTEMS CONSEIL, AXIS MUNDI, BELLEDONNE RH, BE POSITIVE, CAPITAL SANTÉ, ÉLÉAS, GAE CONSEIL, IAPR, ICAS, IME, ISAST, GROUPE JLO, PACTES CONSEIL, PSYA, SECAFI, STIMULUS, USIDE, WORK PLACE OPTION (REHALTO).

 

Tous sont disponibles en téléchargement gratuit sur le site de la FIRPS – www.firps.org

 

Contacts presse

Agence Ozinfos

Marie-Céline Terré/Marion Palm – Tél : 01 42 85 47 30 / 06 27 26 49 64 – firps@ozinfos.com